Le Comptoir De Kar

Le forum des habitants de Kar, ville commercial de Teilia
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Site TeiliaSite Teilia  

Partagez | 
 

 Wigum Arnakor

Aller en bas 
AuteurMessage
Wigum Arnakor, Kardar
Villageois
Villageois
avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : QUÉBEC
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Wigum Arnakor   Ven 12 Jan - 21:41

Une naissance difficile.

L’hiver faisait rage depuis déjà quelque mois, la basse température laissait pour mort toute trace de l’été, le brouillard chatouillait les millions d’étoiles éliminaient quelque peu le sombre chemin qui ramenait un homme et une femme Kardar d’un long et fatiguant voyage. Fortement éloigné de leur chez-soi, le couple était envahie d’une anxiété vorace qui se nourrissais des autres sentiments, c’était due au fait qu’ils attendaient un enfant, leur premier. Ne sachant trop à quoi s’attendre les deux parents savaient bien que l’enfant naîtra d’une minute à l’autre. L’homme mal assit au devant du chariot dirigent sévèrement les raines attelés aux petits chevaux, tentait bien que mal d’aider sa bien-aimé et de calmer ses cries de douleurs qui provenaient de l’intérieur du chariot. Lorsque que c’était devenu certain qu’ils n’auront pas le temps d’arriver en ville, Waral, ordonna aux chevaux de se ranger sur le côté. D’un petit bon, il pénétra sous les toiles où se tenait, étendue, la pauvre Wyranne, couchez aux beaux milieux de divers objets fabriqués par le future père. La jupe sur-levé, dans d’affreux cries de douleurs et poursuivi par un froid torride, glaçant de partout la pauvre dame qui souffrait depuis un court moment, d’une horrible fièvre. Waral, avec de grande difficulté pu plonger ses courtes mains, probablement dû à ses mains de forgeron, il réussi à sortir l’enfant, couvert de sang et de sanglots, l’enfant semblait être vif et en santé. Le regard de Waral hypnotisé par celui de l’enfant, oublia sa pauvre femme inconsciente. Quand il s’apprêta à rendre sa plus belle œuvre à sa femme, il vit bien que la pauvre reposait dans un large bain de sang. Sans perde une seconde il déposa l’enfant aux milieux des objets qui s’étendaient sur le sol, l’enfantin pris une des créations de son père et l’examinait comme un grand forgeron déjà, il avait pris goût aux œuvres. Pendant ce temps, le père prit quelques plantes et concocta un liquide qui laissa couler dans la petite bouche de la pauvre mère inerte. Sous une longue et surtout pénible nuit, reposait, aux milieux de nulle part, un chariot regorger d’un père désespéré, un enfant nue et tremblent aux manque de chaleurs et une femme entre la vie et la mort. Il restait que pour le père à attendre que Kardin écoute les prières répétées tant de fois par Waral. La faible famille resta dans cette position pendant quelques jours, où finalement ont avait écouté les prières. C’est ainsi que Wigum Arnakor est née, aux milieux d’outils et d’objets de forgerons.


Une enfance de passions.

Après le passage de quelques années, sous un chaud soleil, dans les verts pâturages, dans une campagne peu éloigné, vivait la famille Arnakor qui était bien reconnue par les siens. Waral le père, était bien connu pour ses actes héroïques dans la milice, il était l’un des meilleurs guerriers qui avait porté les armes pour sa patrie. Dû à une grave blessure, il dut se retirer de l’art des combats, pour se consacrer à sa plus grande passion, qui est la ferronnerie et sa famille maintenant augmenter d’un membre, Wigum, l’aîné, et son frère Willard .La mère Wyranne pour sa part était une mère entièrement dévouée à ses enfants et à l’entretient du chaleureux foyer familial. Wigum qui avait comme seul et unique idole, son père. Dès sa première année, il passait ses journées à regarder son père travailler. À partir de sa troisième année, il resta au côté de son père et lui tenait compagnie lors qu’il travaillait, il lui passait les outils et absorbait chaque moment comme si il était le dernier. Quand il a frôlé les 9 ans, son père lui a offert sa première hache de combats, une vieille arme non aiguisé. Il lui a montré le combat, une nouvelle passion lui est venue librement circuler dans ses veines. Il a passé nombres heures à apprendre des techniques de combats que son père lui dévoilait, le jeune Kardar passait des journées à frapper sur des pantins de paille, qu’il fabriquait avec son père. Waral lui transmettais toute l’éducation qu’il avait lui même reçu dans la milice, il tardera à rendre son fils redoutable guerrier. Lui et son frère se battaient souvent entre eux, ils étaient toujours a s’obstiner et à se chamailler, mais ils restaient des frères se respectant et s’aimant comme des frères le doivent. Au cours des années, Wigum a apprit à chevaucher, manier le bouclier et se battre à mains nue. Mais au fond de lui, il manquait toujours quelques choses. La guerre et le combat n’étaient pas sa véritable passion, il avait dans le corps du sang de forgeron, rien l’attirait d’avantage. La journée de ses quinze ans, sa mère lui avait cousu un beau tablier et son père lui avait donné son marteau, un magnifique outil. C’est à partir de ce moment, que la passion s’est complètement désemparer de l’adolescent. Rien ne pouvait l’éloigné de l’atelier de son père, il restait dans cet endroit toute la journée à fabriquer toute sortes d’objets.



Wigum, un adulte.

Du haut de ses 59 ans, Wigum possède maintenant un physique robuste malgré sa courte hauteur de un mettre et demi. Il porte une longe et imposante barbe brune qui recouvre une grande partie de sa grosse bedaine dont il attribut une attention particulière. Dans ses grands yeux bruns, ont peut facilement voir que cette petite personne semble quelqu'un de généreux, mais il reflète aussi qu’il est quelqu’un qui ne faut pas pousser à bout. Ça figure laisse difficilement voir quelques rides bien cacher dans son front. Doter d’immenses doigts, il lui est évident de passer d’un marteau aux armes. Propriétaire d’une voix grave, il n’hésite pas à s’en servir pour conté une bonne blague puisque son sens de l’humour est très développé mais cela ne l’empêche pas parfois de piquer de grande colère. On le trouve souvent dans les tavernes à montré ses nouvelles créations et boire une bonne bière tout en se ventant de ses exploits avec ses nombreux amis. On a aussi souvent la chance de le croiser dans une mine ou au temple et même souvent à Najar’him, à discuter affaire avec de nombreux amis kheijans. Mais on le trouve encore plus fréquemment dans son commerce familière qui tien avec son frère depuis la triste mort de son père qui à succomber a une violente maladie. La tristesse fut si grande pour toute la famille, que Wyranne la mère de la famille, c’est laissé entraîner dans une mort lente, plus ou moins douce. Comme son père lui avait fait promette, il continua le commerce familial, qui souvent se trouve dans de difficile condition, il avait comme mandat de redonner vie à cette affaire…


Dernière édition par le Ven 19 Jan - 20:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimlo Ferbier,Kardar
Erudit de Kar
Erudit de Kar
avatar

Nombre de messages : 730
Localisation : Roubaix (Nord de la France)
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Wigum Arnakor   Sam 13 Jan - 8:14

Sympa ton BG tu ne fais pas de toi un héros et pourtant tu as une réelle histoire derière.

J'aime beaucoup.

NB :Par contre on dit commerce familial et pas familière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wigum Arnakor, Kardar
Villageois
Villageois
avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : QUÉBEC
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Wigum Arnakor   Dim 14 Jan - 16:01

Merci pour le compliment et merci aussi pour la petite faute. je vais la corriger. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wigum Arnakor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wigum Arnakor
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Comptoir De Kar :: Section Générale :: BG & Histoires-
Sauter vers: