Le Comptoir De Kar

Le forum des habitants de Kar, ville commercial de Teilia
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Site TeiliaSite Teilia  

Partagez | 
 

 Conversations avec la Fleur de l'été

Aller en bas 
AuteurMessage
Vandala Buehir, Hastane
Villageois
Villageois
avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 06/07/2009

MessageSujet: Conversations avec la Fleur de l'été   Ven 13 Nov - 23:14

Plusieurs lunes suivant le mariage de Sethlim et Vandala, un phénomène étrange pris naissance. Celui-ci allant s'étendre probablement sur plusieurs mois, Vandala décida donc d'en garder précieusement le souvenir en écrivant chaque discussion;

Confortablement assise à la table de la cuisine près de Sethlim, Vandala étudiait tranquillement de nouveaux sorts dans son grimoire. La chaleur de la pièce était fort agréable et la tranquillité, propice à l'étude. Ses longs cheveux noirs trainants sur les pages vieillies de son livre de magie, la jeune femme suivait les formules magiques du bout de son index.

Comme tout moment de tranquillité avait une fin, celui-ci se termina de façon fort étrange... Les flammes des bougies sur la table commencèrent à s'allumer et s'éteindre toutes seules à multiples reprises... les portes de la maisons s'ouvraient et se fermaient en claquant d'elles-même...

C'est alors qu'une petite voix fit écho dans la tête de Vandala. Une voix d'enfant...


- Range ton livre de magie! Tu n'en a pas besoin... il est là pour nous protéger lui... Si tu le sors à nouveau je te punirai.

Confuse, Vandala jetta rapidement un regard vers Sethlim derrière elle qui ne semblait n'avoir rien entendu. Elle décida donc de converser avec cette petite voix étrange. Alors que le Commandant de Kar entrait dans la demeure.

- Agis normalement devant les autres, je ne parle qu'à toi... offre lui à boire, à manger... demande-lui de retirer ses bottes dans la maison!

.....

- Tu veux savoir qui je suis?

- Haec évidemment que je veux savoir qui me parle ainsi...!

- C'est l'enfant que tu portes...

- Mais comment c'est possible..?! Fleur...?

- Par la pensée maman... Pourquoi tu m'appelles Fleur... ce n'est pas défini encore... Si je ne suis pas une fille... tu ne m'aimerais pas...?

- Je t'appelle Fleur car elle m'a dit qu'elle reviendrait, mais peu importe si tu es fille ou garçon... tu sais très bien que je vais t'aimer voyons... et le livre de sort c'est pour nous protéger toutes les deux... nous en avons besoin. Ton père à quitté les armes et je n'aimerais pas qu'il t'arrive quelque chose par ma faiblesse.

- Je t'aime maman.

Bien qu'étrange comme phénomène... cet enfant serait certes apparemment déjà fort intelligent et fin stratège. C'est avec un sourire aux lèvres que Vandala termina cette première discussion avec l'enfant qu'elle attendait pour le début de l'été. Sethlim lui, semblait avoir compris ce qui venait d'arriver. Après tout, en la choisissant comme femme, il devait s'attendre à des phénomènes étranges!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vandala Buehir, Hastane
Villageois
Villageois
avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 06/07/2009

MessageSujet: Re: Conversations avec la Fleur de l'été   Dim 15 Nov - 1:51

- Fleur? Ne l'appelle pas Fleur!
S'exclama Elyane, choquée par le choix du nom de la future fillette.

- Cela fait référence à une période bien trop sombre que j'ai partagé avec toi Vandala... donner ce nom à un enfant ce serait terrible comme choix. Et si tu... l'appellais... Yasminah?
Un sourire en coin se dessina alors rapidement sur les lèvres de l'adolescente, sachant qu'elle venait de toucher là un point sensible de Vandala.

L'effet chez la jeune mère eu un impact assez immédiat comme probablement projeté par Elyane. Se perdant alors dans ses pensées malgré le vacarme de la taverne de Citria, Vandala replongea dans la période où elle était aux Cent-Pointes contre son gré. Yasminah avait été cette kheijanne forte, sa meilleure amie, sa protectrice... et même une soeur pour Vandala. Toutes les deux, elles en avaient passé de sales moments ensembles parmi ces hommes sans scrupules.

Chacune veillant sur l'autre à tour de rôle toutes les nuits afin qu'aucun homme de mauvaise intention n'entre pendant l'innocence du someil, Vandala devait tout à cette femme qu'elle avait connu, jadis...
Cette Yasminah qui ne baissait jamais la tête devant les autres... fonceuse...courageuse...magnifique..! Au fil du temps, un fort lien s'était tissé entre les deux femmes il faut bien le dire. Sans cette femme, Vandala aurait probablement perdu la raison seule, là-bas, parmis les criminels. Les jours étaient moins pénibles bien qu'elles avaient complètement perdu la notion du jour et de la nuit à vivre ainsi dans une grotte sombre sans jamais avoir le droit d'en sortir...Mais une fois, elles furent séparé par le destin semblait-il...

Les kheijans étaient venu chercher Yasminah...eux. Étrangement, la femme semblait préférer les Cent-Pointes à Najar'Him. Vandala ne comprenait pas comment cela pouvait être simplement envisageable mais elle avait totalement confiance en son amie et jamais elle ne la laisserait tomber... alors elle tenta de les empêcher de prendre Yasminah avec eux mais bon... elle était loin d'être une redoutable guerrière la jeune forgeronne. C'est avec déchirement ce jour-là qu'elle regarda, fortement retenue par un homme kheijan, Yasminah partir au travers du labyrinthe avec les siens. Lorsque les cris de Yasminah se firent plus distants, l'homme du désert relâcha sans soin Vandala en la poussant contre le mur de pierre du labyrinthe qu'elle connaissait que trop bien comparé à lui. Pour le nombre de fois où elle avait tenté de fuir l'endroit, Vandala connaissait maintenant chaque recoin de l'endroit menant à la liberté. Aussitôt relevée, aussitôt la jeune hastane avait disparue parmi les feuillages et les racines. Le Kheijan s'était fait surprendre, mais Vandala allait se faire avoir à la sortie... en se faisant assommer par un autre kheijan plus patient.

À son réveil, Vandala s'était fait trainer à nouveau à l'intérieur de la grotte qui lui servait de prison. Et des mois douloureux passèrent avant qu'elle ne revoit Yasminah... la langue coupée, la peau desséchée... mourante... Elle avait fuit à nouveau le désert pour tenter de retrouver sa liberté. Toujours la tête haute malgré les épreuves qui se mettait devant son chemin cette Yasminah... Vandala l'admirait beaucoup... Mais ce fut leur dernière rencontre...

Une question hanta et hante toujours l'esprit de Vandala parcontre...
Pourquoi, à plusieurs reprises, avait-elle vu le peuple kheijan se mobiliser au complet afin de sauver leurs femmes des Cent-Pointes et réussir... alors qu'elle et Lyan furent tout bonnement laissé là-bas pendant de longues années... pour ensuite se le faire reprocher?


Yasminah ne serait pas oubliée, jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Conversations avec la Fleur de l'été
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conversations avec Johnny Hallyday
» Yehudi Menuhin
» Nouveau Talent : Jean-Baptiste Fleur, piano.
» Exercices d'arpèges avec onglets
» Avec quoi vous pitcher les voix?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Comptoir De Kar :: Section Rôle Play :: La taverne de Karfia-
Sauter vers: