Le Comptoir De Kar

Le forum des habitants de Kar, ville commercial de Teilia
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Site TeiliaSite Teilia  

Partagez | 
 

 BackGround de Fordex D'argor, Kardar

Aller en bas 
AuteurMessage
Loums, Kardar
Notable
Notable
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 31
Localisation : Saguenay POWA
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: BackGround de Fordex D'argor, Kardar   Jeu 17 Aoû - 11:15

Je vien d'éditer mon Background alors bah c sa la lalala

Citation :
Nom: Fordex D’argor
Race: Kardar
Classe: Protecteur de Kar
Âge: 41
Sexe : Masculin

Citation :
Description Physique:Fordex D’argor est un nain souffrant d’ambon point. En effet il tient beaucoup à son ventre remplit de bière naine. Il mesure 140 centimètres et a un poids approximatif de 160 livres. Sa longue barbe brune et touffu atteint généralement le bas du ventre, dépendamment si il la tresse ou non. Du bas de la lèvre inférieur jusqu’au haut du front, il a une immense et répugnante cicatrice qu’il a acquis supposément en combattant un troll. Ce qui le distingue des autres est sans aucun doute sa façon d’agir, en effet il regarde constamment par terre pour être sur de ne pas trébucher. Il est vêtu généralement d’une armure d’anneau ainsi que d’un par-dessus brun. Soit une tunique ou tout simplement un chemisier.

Citation :
Histoire :
Aux plus profonds des mines de Kar, vivaient une lignée de Nains sous le nom de D’argor reconnu pour leur indestructible ferveur en Kardin ainsi que leurs grandioses réceptions où alcools et cochons rôtis étaient consommés en incroyable quantités. Les jeunes rejetons D’argor, attendant d'avoir atteint la maturité Kardar étaient élevés par les aînés dans un bâtiment à l'écart du reste de leur famille. Par mis eux se trouvait un jeune kardar fougueux portant un nom hors du commun pour cette famille : Fordex. Tout au long de son enfance, le jeune Fordex était toujours le premier du groupe à vouloir s’amuser à combattre avec des armes en bois et des vieux boucliers abandonnés par les champions de la famille D’argor. Ayant de la facilité à s’intégrer, Fordex était toujours nommé comme exemple par les grands.

Les années passèrent et Fordex arriva finalement au jour ou il devrait à son tour quitter la demeure familiale, afin de se forger une place en Kar, les au revoirs furent brefs et très froid et le jeune Kardar décida de se diriger vers la taverne, lieu de rencontre par excellence au sein de la cité de la bière et de la festivité.


Ayant à peine mit le pied en bas des escaliers, le jeune D'argor entendit une cloche stridente retentissant dans tous les environs. A l'écoute de ce bruit, les paysans se précipitèrent dans leur demeure, se barricadèrent, craignant ce qui pourrait leur arriver si ils se faisaient attraper vivant par l'ennemi. N'ayant aucun endroit où allé, Fordex se précipita derrière un gros bloc blanc, la respiration haletante... Quelques secondes après avoir retrouvé son sang froid, le jeune Kardar tenta d'apercevoir comment se débrouillait la garde de Kar au combat. Tout en rampant le long des blocs, Fordex réussit à apercevoir une troupe de chevaliers Gorlak un peu à l'écart des autres. Le commandant était en train de donner des ordres à ses seconds lorsqu'une multitude de potions d'explosions furent lancé en leurs directions. Avec une coordination hors du commun, une dizaine de Kardars se levèrent d'un bond armé d’arbalète, de masse et d’épée, près à charger pour protéger femmes et enfants. En une fraction de seconde, les archers Kardars firent feu, foudroyant la cohorte ennemie. Puis tout en poussant un cri de guerre à faire frémir Narshoul lui-même, la trouppe Kardar chargèrent les survivants, armés de puissantes haches de fabrication Kardar.

Voyant les renforts arriver dans les deux camps, la fougue du jeune Fordex en prit un coup et il décida de se replier, laissant aux aînés le plaisir de participer à ce bain se sang. Toutefois, Fordex ayant vue la puissance destructrice de ces guerriers décida sur le champ de commencer son entraînement avec une masse difficilement récupérée sur le champ de bataille. Cette masse devint, pendant quelques années, le porte bonheur de ce futur protecteur de Kar. Le soir de la bataille, quand les hostilités furent terminées, une grande quantité de Kardars se retrouvèrent à la taverne pour fêter leur victoire. Fordex en profita pour faire connaissance avec de nombreuse personne, prenant conseils auprès de protecteurs plus expérimentés que lui. A la fin de la soirée, Fordex prit deux barils de bière, sortie de l’auberge et enfourcha son lama. Il décida de commencer à affiner son art du combat avec sa masse fraîchement acquis, il tenta de diriger son lama qui comme lui était paqueté comme un bœuf. En effet, Fordex pensait que si il faisait boire son lama celui si serait comme lui, plus fort. Apres plusieurs embûches, Fordex D’argor réussit enfin à se rendre près de la forêt de Kar, il débarqua de son lama, mais vue qu'il était bourré, il tomba face la première dans la boue.

Il regarda son lama enragé.

-S’tion toé qui m’aviasse féte tomber sôleter de lômô trop pôqueter ? Essaye pô de changer de sujet el’péteu de broue, j’savion que tu l’aviasse voulu bôtince.

Apres plusieurs minutes de monologue avec son lama, il se releva et prit sa masse à deux mains.

-Mô t’apprendre comment je m’appelion batince de lômô. Tu vô arsevouer une basouel de coraction ou je m’appelion pô euuh.. s’étiasse quoé mon nom déjà.. Ah oué.. Fordex D’argor.

Il prit de l’élan et tenta d’atteindre le lama à de nombreuses reprises, mais comme il avait trop bue, il trébucha sur une roche et tomba la tête la première sur la masse. La pointe lui entailla le visage sur toute sa longueur. Il se releva en sanglot et zigzagua jusqu'à l’infirmerie où il reçus les soins requis.

Trois ans après cette incidents, quand on lui demande comment il s’est fait cette cicatrice, il répond tout simplement : J’maviasse bôttu contre un géritole de gros troll, Il devâ être au moin dix foés gros comme moé mais j’laviasse bôttu pôrreille, s’po un troll qui vô m’fére peur.

Depuis cet accident, il continue de divulguer ce mensonge à qui conte le lui demande, mais surtout il continu ses entraînements avec acharnement, tous les jours, espérant un jour rentrer dans la Garde de Kar et ainsi, protéger Kar des malfaiteurs
. Pour y parvenir, il devait suivre un entraînement de Protecteur qui était des plus ardues, surtout pour un jeune qui a toujours été prit comme exemple. En effet, une condition physique à toute épreuve était nécessaire. Le jeune Kardar, ne possédant qu'une faible base en maniement de la masse dû passé d'innombrables heures d'entraînement en compagnie de maîtres aussi différent les uns que les autres. Un vieux Kardar plus que grincheux lui apprit en deux saisons le maniement de la masse ainsi que la boxe, tandis qu'un autre Kardar beaucoup plus vigoureux lui appris à encaisser les coups d'une façon plus qu'efficace.

La plus grand partie de l'entraînement d'un protecteur consistait à enchanter un aura protectrice à l'aide de vieux sortilèges Kardar. C'est ainsi qu'en compagnie de quatre autres apprentis protecteurs,qu’ils se dirigèrent vers la demeure de Avar D’argor, le doyen de la famille D’argor, il portait aussi un autre titre mais aucun kardars ne semblait le connaître.

Avar D’argor vivait au plus profonds de l'interminable labyrinthe de grotte, après plusieurs heures de marches les jeunes Kardars arrivèrent enfin a proximité de la demeure du doyen. Celui-ci était assied dans une chaise sur le balcon supérieur de sa tour. Lorsqu'il vit les jeunes rejetons, il s'écria "Nom d'un Gorlak à trois pattes! Vous n'aviassez mit du temps, Tabarouakk !!". Ayant à peine mit le pied dans la demeure, le vieille homme les fît mettre en ligne afin de "mieux les observés" comme il disait.


Avar D’argor : J'pense que j'avions pas b'soin dme présenté. Pis vous autres sa m'interessions pas ... Moé j'étions ....

Le doyen articula chaque syllabe face à chaque avorton présent.

Avar ... Gardiens des Flux Runiques Kardar

Plusieurs apprentis protecteurs pouffêrent de rire en entendant le mot "Flux". Le doyen en attrapa un par l'oreille, qui en l'occurence était Fordex D’argor..

Avar : Toé le ptit roux !! Tu fesions ben ton finfinot mais attend ben voer tu va moin rire mon p'tit verra !! Si t'étions si futé que sa t'allions m'nommé les cinq sortes de masse que Kardin nous avions accordé ?

Fordex devînt rouge comme une tomate, regardant le doyen d'un air niais...

Avar : C'étions ben s'que j'pensions... Si vous vouliasses apprendre .... FARMEZ VOS TRAPPES À MULOT !!

Les jeunes kardars se regardèrent d'un air complice tout en acquiescant aux dirent du doyen. Les prochaines semaines s'annonçait très très épuisantes, mais elle serais aussi très instructive ...Le doyen disparu quelques instant dans une pièces à l'arrière, puis il réapparu avec quatre vieux coffres pleins de poussières. Avar les déposa sur une table non loin d'eux. Il se racla la gorge difficilement avant de prendre la parole de sa voix affaiblie par l'âge :

Avar : Chacun de st'es coffre lâ, contenion une môsse ainsi que divers cossins que vous allé avoér b’soin durant votre entrain’ment avac moe. Alors garder les parceque j’en avions pô d’autre. Si vous perder s’te coffre lô, vous allez en baver pour el’restant de vôtre crince de vie de ch’napant comprit ? Si ya un seul morveu icitte qui avions pas comprit s'que j'venions d'dire... Qui l'disiasse toute suite !!

Aucun Kardars ne daigna ouvrir la bouche, Fordex glissa sa petite main potelée dans le sac, et il y découvrit une masse avec le manche bleu très sombre, un sac contenant des racines de sang et quelques outils. Il tâta quelques peu la masse découvrant sa grande robustesse ayant sans aucun doute une grande puissance. Il jeta sa masse récupérée sur le champ de bataille et tourna la tête pour regarder vers Gerfex, celui-ci avait le même équipement que lui. Aucuns de ces deux kardars ne s'en doutait, mais dans quelques années il deviendront de très proche frère d'arme .Les jeunes Kardars fût brusquement sortit de ses rêveries lorsque Avar s'écria d'un ton agressif :

Avar : Kessé que vous attendions !! Tabarouak j'avions d'ja vue des ânes plus pressé que vous autres !!

Le doyen se posta devant eux, les regardant d'un sourire édenté, puis il leur dit, d'un ton beaucoup plus amical que ce qui leur avait démontré jusqu'à présent :

Avar : St'icitte que votre véritable entrainement commencions les jeunôt, quand vous alliasse sortir d'icitte el reste d'la populasse vont pensé qu'vous êtes mes amis d'enfance tellement vous alliasse être ratatinés ! Mouhehehe ! Commencer donc par m'courir trois fois le tour d'ma propriété !!

Les jeunes protégés de Avar D’argor s'exécutèrent tandis que le vieux kardar reprit sa place sur son balcon s'assurant qu'aucun des jeunes Kardars n'oserait coupé par les champs.


Marron=Premiere PartieCyan=deuxieme Partie

Description Psychologique :

Citation :
Qualités :

Bravour : Fordex D’argor est toujours prêt à combattre quand il le faut. Il préfère être au premier rang pour combattre avec acharnement plutôt que d’être derrière à regarder. Il n’hésitera pas à ataquer même si l’ennemi est plus nombreux. Il croit surtout que chaque être sur la planète de Teilia doit mourir un jour ou l’autre. Comme il a l’habitude de dire :

-Quoé de mieux que mourir sur el’champ de bôtaille ? Au moin quand on alliasse se souvenir de moé, sô vô être comme une fier protacteur de Kar mort en protégent al’cité et non comme un âspece de vulgére spectôteur qui aviasse aucune brôvour.

Bon vivant : : Fordex est toujours prêt à faire la fête, quoi de mieux que de boire une chope de bière après une dur journée de travaille acharné ? Fêter un ami, une connaissance ou un pur inconnu, il est toujours partant pour se paqueter. Il a pour dire que la vie est trop courte pour s’empêcher de vivre alors :

-Pourquoé boére d’amin quand j’pouviasse aussi bien me saouler a soér ?


Persévérance:
Fordex est un nain qui a comme but de devenir l’un des plus forts et des plus connus des terres de teilia. Quand il entreprend un entraînement ou tout simplement une corvée, il la fait avec acharnement pour prouver aux autres qu’il est bon et merveilleux.

Fier: Comme tout bon Kardar qui se respecte, Fordex est fier de se qu’il est et de se qu’il accomplit. Dans tout ce qu’il fait, même si il échoue, il trouvera toujours une petite raison d’être fier de lui. Quand il s’agit d’un combat ou d’un simple contour de beuverie, il sera toujours satisfait de ses performances en se disant a lui-même :

P’tête que j’aviasse pô gôgner mais au moin j’m’aviôsse amélioré, pis al’prochâne foés, j’alliasse lé écrôser en créfieu.

Citation :
Défault :

Maladroit : Ne cherchez pas qui a échappé sa choppe de bière à terre, regarder Fordex, trébucher sur un tronc d’arbre, glisser sur une pelure de banane ou tout simplement tomber dans l’eau, il est le maître dans l’art d’être maladroit. Mais, par conte, il infligera toujours la faute sur d’autres personnes ou même des objets :

-Tu m’oviasse poussé avoue ?
-Créfieu al’tôble étiasse croche s’pour sô que mon pichâ a tombé.
-Crince s’étiasse qui qui aviasse mit s’te sôleter de tronc d’ôrbre d’vant mes jambes ?


Curieux : : Fordex est curieux de nature, il ne cherche pas à faire de mal mais c’est plus fort que lui, il traîne du nez un peu partout. Quand il arrive à un endroit où deux personnes discutent discrètement, il ne pourra s’empêcher d’aller s’en mêler. La devise de Fordex d’argor est :

-S’po compliqué lô, moe tout s’que je cherchiasse sé de toute savouer alors mô m’arranger pour toute savoér.


Menteur : : Il ne mentira pas seulement pour le plaisir de mentir, mais quand il est possible de rehausser son image, il ne manquera pas cette occasion. Soit en améliorant les faits réel ou tout simplement en changeant l’histoire au grand complet pour ne pas passer pour un rigolo.

Avare: Fordex est quelqu’un de très matérialiste, il n’hésitera pas à acquérir de nouvelles marchandises, même si pour l’instant ça ne lui est d’aucune utilité. Il a deux obsessions dans la vie, la bière et l’or. Il est de ces nains qui va aspirer les dernières gouttes de bière incrustées dans la table plutôt que de les gaspiller.


Dernière édition par le Lun 9 Oct - 12:56, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loums, Kardar
Notable
Notable
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 31
Localisation : Saguenay POWA
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: BackGround de Fordex D'argor, Kardar   Sam 19 Aoû - 16:28

muh.. laisser des commentaires Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loctin Domor, Kardar
Notable
Notable
avatar

Nombre de messages : 206
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: BackGround de Fordex D'argor, Kardar   Sam 19 Aoû - 17:59

Fordex D'argor, Kardar a écrit:
muh.. laisser des commentaires Razz

ds mais je viens juste de le lire !

J'aime bien l'écriture , et l'épisode de la bataille Wink !

Par contre le début suis pas fan tip top car sa manque un peu d'originalité , mais c'est bien écrit (peut etre un peu rapide ^^) !

Voili voilou mon commentaire Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nurun.com
Loums, Kardar
Notable
Notable
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 31
Localisation : Saguenay POWA
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: BackGround de Fordex D'argor, Kardar   Sam 19 Aoû - 19:11

Ouais je c.. je suis ent rin d'écrire la version longue^^ d'icie une ou deux semaine je vais la poster.. mais bon il en a qui dise qu'il aime pas les longs bg :S alors je ne ses pas si je devrais l'allonger beaucoup ou non
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loctin Domor, Kardar
Notable
Notable
avatar

Nombre de messages : 206
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: BackGround de Fordex D'argor, Kardar   Sam 19 Aoû - 20:20

Fordex D'argor, Kardar a écrit:
Ouais je c.. je suis ent rin d'écrire la version longue^^ d'icie une ou deux semaine je vais la poster.. mais bon il en a qui dise qu'il aime pas les longs bg :S alors je ne ses pas si je devrais l'allonger beaucoup ou non

ouais ouais ouais allonge puis t'envoi deux bg a l'inscription en signalant il y a un long qui tue sa race et un cour pour les flemmard Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nurun.com
Grimlo Ferbier,Kardar
Erudit de Kar
Erudit de Kar
avatar

Nombre de messages : 730
Localisation : Roubaix (Nord de la France)
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: BackGround de Fordex D'argor, Kardar   Dim 20 Aoû - 8:58

Bien que pas très pro en orthographe je veux bien t'aider a corriger les fautes de ta version longue que tu compte faire sinon c'est pas mal . Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keltrip Ghoose, Kardar
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 651
Localisation : Shawinigan!!, Quebec!!
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: BackGround de Fordex D'argor, Kardar   Dim 20 Aoû - 9:41

J'aime vraiment ton histoire! C'est un bon BG selon moi! Et pour corrigé les fautes... moi je risque plus d'en rajouté jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loums, Kardar
Notable
Notable
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 31
Localisation : Saguenay POWA
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: BackGround de Fordex D'argor, Kardar   Dim 20 Aoû - 16:02

Merci des commentaires Razz en effet grimlo j'aimerais bien que tu corrige les fautes de ma version longue^^


Question : Pour vous une histoire longue comporte combien de mot? ainsi qu'une histoire raisonnable?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loums, Kardar
Notable
Notable
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 31
Localisation : Saguenay POWA
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: BackGround de Fordex D'argor, Kardar   Dim 20 Aoû - 19:01

ÉDITE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coordinateur Uny
Erudit de Kar
Erudit de Kar
avatar

Nombre de messages : 1641
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: BackGround de Fordex D'argor, Kardar   Mer 23 Aoû - 10:18

Super ton histoire Wink

_________________
LJD. Raoulart Minrot
EX Maître De Jeu Unart, Maintenant c'est Uny Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loums, Kardar
Notable
Notable
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 31
Localisation : Saguenay POWA
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: BackGround de Fordex D'argor, Kardar   Ven 8 Sep - 18:15

Bon je c tres bien que l'ont nous consseil de ne pas faire d'histoires trop longues.. mais pour la mienne je vise le 3000 mots juste l'histoires biensur.. je suis maintenant a 1700 environ.. Alors la voici ralongé.. Je poste juste l'histoire pour ne pas me répeter


Aux plus profonds des mines de Kar, vivaient une lignée de Nains sous le nom de D’argor reconnu pour leur indestructible ferveur en Kardin ainsi que leurs grandioses réceptions où alcools et cochons rôtis étaient consommés en incroyable quantités. Les jeunes rejetons D’argor, attendant d'avoir atteint la maturité Kardar étaient élevés par les aînés dans un bâtiment à l'écart du reste de leur famille. Par mis eux se trouvait un jeune kardar fougueux portant un nom hors du commun pour cette famille : Fordex. Tout au long de son enfance, le jeune Fordex était toujours le premier du groupe à vouloir s’amuser à combattre avec des armes en bois et des vieux boucliers abandonnés par les champions de la famille D’argor. Ayant de la facilité à s’intégrer, Fordex était toujours nommé comme exemple par les grands.

Les années passèrent et Fordex arriva finalement au jour ou il devrait à son tour quitter la demeure familiale, afin de se forger une place en Kar, les au revoirs furent brefs et très froid et le jeune Kardar décida de se diriger vers la taverne, lieu de rencontre par excellence au sein de la cité de la bière et de la festivité.


Ayant à peine mit le pied en bas des escaliers, le jeune D'argor entendit une cloche stridente retentissant dans tous les environs. A l'écoute de ce bruit, les paysans se précipitèrent dans leur demeure, se barricadèrent, craignant ce qui pourrait leur arriver si ils se faisaient attraper vivant par l'ennemi. N'ayant aucun endroit où allé, Fordex se précipita derrière un gros bloc blanc, la respiration haletante... Quelques secondes après avoir retrouvé son sang froid, le jeune Kardar tenta d'apercevoir comment se débrouillait la garde de Kar au combat. Tout en rampant le long des blocs, Fordex réussit à apercevoir une troupe de chevaliers Gorlak un peu à l'écart des autres. Le commandant était en train de donner des ordres à ses seconds lorsqu'une multitude de potions d'explosions furent lancé en leurs directions. Avec une coordination hors du commun, une dizaine de Kardars se levèrent d'un bond armé d’arbalète, de masse et d’épée, près à charger pour protéger femmes et enfants. En une fraction de seconde, les archers Kardars firent feu, foudroyant la cohorte ennemie. Puis tout en poussant un cri de guerre à faire frémir Narshoul lui-même, la trouppe Kardar chargèrent les survivants, armés de puissantes haches de fabrication Kardar.

Voyant les renforts arriver dans les deux camps, la fougue du jeune Fordex en prit un coup et il décida de se replier, laissant aux aînés le plaisir de participer à ce bain se sang. Toutefois, Fordex ayant vue la puissance destructrice de ces guerriers décida sur le champ de commencer son entraînement avec une masse difficilement récupérée sur le champ de bataille. Cette masse devint, pendant quelques années, le porte bonheur de ce futur protecteur de Kar. Le soir de la bataille, quand les hostilités furent terminées, une grande quantité de Kardars se retrouvèrent à la taverne pour fêter leur victoire. Fordex en profita pour faire connaissance avec de nombreuse personne, prenant conseils auprès de protecteurs plus expérimentés que lui. A la fin de la soirée, Fordex prit deux barils de bière, sortie de l’auberge et enfourcha son lama. Il décida de commencer à affiner son art du combat avec sa masse fraîchement acquis, il tenta de diriger son lama qui comme lui était paqueté comme un bœuf. En effet, Fordex pensait que si il faisait boire son lama celui si serait comme lui, plus fort. Apres plusieurs embûches, Fordex D’argor réussit enfin à se rendre près de la forêt de Kar, il débarqua de son lama, mais vue qu'il était bourré, il tomba face la première dans la boue.

Il regarda son lama enragé.

-S’tion toé qui m’aviasse féte tomber sôleter de lômô trop pôqueter ? Essaye pô de changer de sujet el’péteu de broue, j’savion que tu l’aviasse voulu bôtince.

Apres plusieurs minutes de monologue avec son lama, il se releva et prit sa masse à deux mains.

-Mô t’apprendre comment je m’appelion batince de lômô. Tu vô arsevouer une basouel de coraction ou je m’appelion pô euuh.. s’étiasse quoé mon nom déjà.. Ah oué.. Fordex D’argor.

Il prit de l’élan et tenta d’atteindre le lama à de nombreuses reprises, mais comme il avait trop bue, il trébucha sur une roche et tomba la tête la première sur la masse. La pointe lui entailla le visage sur toute sa longueur. Il se releva en sanglot et zigzagua jusqu'à l’infirmerie où il reçus les soins requis.

Trois ans après cette incidents, quand on lui demande comment il s’est fait cette cicatrice, il répond tout simplement : J’maviasse bôttu contre un géritole de gros troll, Il devâ être au moin dix foés gros comme moé mais j’laviasse bôttu pôrreille, s’po un troll qui vô m’fére peur.

Depuis cet accident, il continue de divulguer ce mensonge à qui conte le lui demande, mais surtout il continu ses entraînements avec acharnement, tous les jours, espérant un jour rentrer dans la Garde de Kar et ainsi, protéger Kar des malfaiteurs. Pour y parvenir, il devait suivre un entraînement de Protecteur qui était des plus ardues, surtout pour un jeune qui a toujours été prit comme exemple. En effet, une condition physique à toute épreuve était nécessaire. Le jeune Kardar, ne possédant qu'une faible base en maniement de la masse dû passé d'innombrables heures d'entraînement en compagnie de maîtres aussi différent les uns que les autres. Un vieux Kardar plus que grincheux lui apprit en deux saisons le maniement de la masse ainsi que la boxe, tandis qu'un autre Kardar beaucoup plus vigoureux lui appris à encaisser les coups d'une façon plus qu'efficace.

La plus grand partie de l'entraînement d'un protecteur consistait à enchanter un aura protectrice à l'aide de vieux sortilèges Kardar. C'est ainsi qu'en compagnie de quatre autres apprentis protecteurs,qu’ils se dirigèrent vers la demeure de Avar D’argor, le doyen de la famille D’argor, il portait aussi un autre titre mais aucun kardars ne semblait le connaître.

Avar D’argor vivait au plus profonds de l'interminable labyrinthe de grotte, après plusieurs heures de marches les jeunes Kardars arrivèrent enfin a proximité de la demeure du doyen. Celui-ci était assied dans une chaise sur le balcon supérieur de sa tour. Lorsqu'il vit les jeunes rejetons, il s'écria "Nom d'un Gorlak à trois pattes! Vous n'aviassez mit du temps, Tabarouakk !!". Ayant à peine mit le pied dans la demeure, le vieille homme les fît mettre en ligne afin de "mieux les observés" comme il disait.


Avar D’argor : J'pense que j'avions pas b'soin dme présenté. Pis vous autres sa m'interessions pas ... Moé j'étions ....

Le doyen articula chaque syllabe face à chaque avorton présent.

Avar ... Gardiens des Flux Runiques Kardar

Plusieurs apprentis protecteurs pouffêrent de rire en entendant le mot "Flux". Le doyen en attrapa un par l'oreille, qui en l'occurence était Fordex D’argor..

Avar : Toé le ptit roux !! Tu fesions ben ton finfinot mais attend ben voer tu va moin rire mon p'tit verra !! Si t'étions si futé que sa t'allions m'nommé les cinq sortes de masse que Kardin nous avions accordé ?

Fordex devînt rouge comme une tomate, regardant le doyen d'un air niais...

Avar : C'étions ben s'que j'pensions... Si vous vouliasses apprendre .... FARMEZ VOS TRAPPES À MULOT !!

Les jeunes kardars se regardèrent d'un air complice tout en acquiescant aux dirent du doyen. Les prochaines semaines s'annonçait très très épuisantes, mais elle serais aussi très instructive ...Le doyen disparu quelques instant dans une pièces à l'arrière, puis il réapparu avec quatre vieux coffres pleins de poussières. Avar les déposa sur une table non loin d'eux. Il se racla la gorge difficilement avant de prendre la parole de sa voix affaiblie par l'âge :

Avar : Chacun de st'es coffre lâ, contenion une môsse ainsi que divers cossins que vous allé avoér b’soin durant votre entrain’ment avac moe. Alors garder les parceque j’en avions pô d’autre. Si vous perder s’te coffre lô, vous allez en baver pour el’restant de vôtre crince de vie de ch’napant comprit ? Si ya un seul morveu icitte qui avions pas comprit s'que j'venions d'dire... Qui l'disiasse toute suite !!

Aucun Kardars ne daigna ouvrir la bouche, Fordex glissa sa petite main potelée dans le sac, et il y découvrit une masse avec le manche bleu très sombre, un sac contenant des racines de sang et quelques outils. Il tâta quelques peu la masse découvrant sa grande robustesse ayant sans aucun doute une grande puissance. Il jeta sa masse récupérée sur le champ de bataille et tourna la tête pour regarder vers Gerfex, celui-ci avait le même équipement que lui. Aucuns de ces deux kardars ne s'en doutait, mais dans quelques années il deviendront de très proche frère d'arme .Les jeunes Kardars fût brusquement sortit de ses rêveries lorsque Avar s'écria d'un ton agressif :

Avar : Kessé que vous attendions !! Tabarouak j'avions d'ja vue des ânes plus pressé que vous autres !!

Le doyen se posta devant eux, les regardant d'un sourire édenté, puis il leur dit, d'un ton beaucoup plus amical que ce qui leur avait démontré jusqu'à présent :

Avar : St'icitte que votre véritable entrainement commencions les jeunôt, quand vous alliasse sortir d'icitte el reste d'la populasse vont pensé qu'vous êtes mes amis d'enfance tellement vous alliasse être ratatinés ! Mouhehehe ! Commencer donc par m'courir trois fois le tour d'ma propriété !!

Les jeunes protégés de Avar D’argor s'exécutèrent tandis que le vieux kardar reprit sa place sur son balcon s'assurant qu'aucun des jeunes Kardars n'oserait coupé par les champs.

La suite dans environ 1 mois la Razz... Je ses que c long.. mais au pire je vais envoyer deux bgs pour mon inscription a Teillia..j'aimerais savoir l'avis de Méphisto et Unart pour la longueur et tout la.. et des autres avis aussi biensur^^


Dernière édition par le Ven 8 Sep - 21:13, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coordinateur Uny
Erudit de Kar
Erudit de Kar
avatar

Nombre de messages : 1641
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: BackGround de Fordex D'argor, Kardar   Ven 8 Sep - 18:54

Je le lis dès que possible et te reviens là-dessu Razz

_________________
LJD. Raoulart Minrot
EX Maître De Jeu Unart, Maintenant c'est Uny Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coordinateur Uny
Erudit de Kar
Erudit de Kar
avatar

Nombre de messages : 1641
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: BackGround de Fordex D'argor, Kardar   Dim 10 Sep - 20:21

J'aime bien Smile

Ton joual est pas trop poussé, et l'histoire est intéressante king

_________________
LJD. Raoulart Minrot
EX Maître De Jeu Unart, Maintenant c'est Uny Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conteur Mephisto
Equipe Teilia
Equipe Teilia
avatar

Nombre de messages : 394
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: BackGround de Fordex D'argor, Kardar   Mar 12 Sep - 18:13

Houla je vais essayer de lire ca ce soir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dratok Fortrex, Kardar
Citoyen de Kar
Citoyen de Kar
avatar

Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: BackGround de Fordex D'argor, Kardar   Mer 20 Sep - 17:04

Triste de ne pas retrouver un Fordex aussi grincheux qu'il l'était. Il était bon le temps où les deux vieux fous de Nibalok manigancaient... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loums, Kardar
Notable
Notable
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 31
Localisation : Saguenay POWA
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: BackGround de Fordex D'argor, Kardar   Mer 20 Sep - 18:15

Dratok Fortrex, Kardar a écrit:
Triste de ne pas retrouver un Fordex aussi grincheux qu'il l'était. Il était bon le temps où les deux vieux fous de Nibalok manigancaient... Smile

Ouin mais regarde ou sa ma mené Razz Je vise cette fois si une voix plus saine mais qui ses comment de temp cela vas durer Razz

Je rappel que l'histoire composé est son enfance.. se qu'il a vécu avant que teilia ouvrira Razz alors la voix bonne ou mechante va dépendre de ses fréquentation IG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loums, Kardar
Notable
Notable
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 31
Localisation : Saguenay POWA
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: BackGround de Fordex D'argor, Kardar   Lun 9 Oct - 14:50

Voici les trois premiere partie en deux posts... de mon histoire.. Have fun a le lire Razz dite moi se que vous en pensser

Premiere=Brun
deuxieme=Cyan
Troisieme=Orange[color=orange] = La nouvelle partie ajoutée
Histoire :
Aux plus profonds des mines de Kar, vivaient une lignée de Nains sous le nom de D’argor reconnu pour leur indestructible ferveur en Kardin ainsi que leurs grandioses réceptions où alcools et cochons rôtis étaient consommés en incroyable quantités. Les jeunes rejetons D’argor, attendant d'avoir atteint la maturité Kardar étaient élevés par les aînés dans un bâtiment à l'écart du reste de leur famille. Par mis eux se trouvait un jeune kardar fougueux portant un nom hors du commun pour cette famille : Fordex. Tout au long de son enfance, le jeune Fordex était toujours le premier du groupe à vouloir s’amuser à combattre avec des armes en bois et des vieux boucliers abandonnés par les champions de la famille D’argor. Ayant de la facilité à s’intégrer, Fordex était toujours nommé comme exemple par les grands.

Les années passèrent et Fordex arriva finalement au jour ou il devrait à son tour quitter la demeure familiale, afin de se forger une place en Kar, les au revoirs furent brefs et très froid et le jeune Kardar décida de se diriger vers la taverne, lieu de rencontre par excellence au sein de la cité de la bière et de la festivité.


Ayant à peine mit le pied en bas des escaliers, le jeune D'argor entendit une cloche stridente retentissant dans tous les environs. A l'écoute de ce bruit, les paysans se précipitèrent dans leur demeure, se barricadèrent, craignant ce qui pourrait leur arriver si ils se faisaient attraper vivant par l'ennemi. N'ayant aucun endroit où allé, Fordex se précipita derrière un gros bloc blanc, la respiration haletante... Quelques secondes après avoir retrouvé son sang froid, le jeune Kardar tenta d'apercevoir comment se débrouillait la garde de Kar au combat. Tout en rampant le long des blocs, Fordex réussit à apercevoir une troupe de chevaliers Gorlak un peu à l'écart des autres. Le commandant était en train de donner des ordres à ses seconds lorsqu'une multitude de potions d'explosions furent lancé en leurs directions. Avec une coordination hors du commun, une dizaine de Kardars se levèrent d'un bond armé d’arbalète, de masse et d’épée, près à charger pour protéger femmes et enfants. En une fraction de seconde, les archers Kardars firent feu, foudroyant la cohorte ennemie. Puis tout en poussant un cri de guerre à faire frémir Narshoul lui-même, la trouppe Kardar chargèrent les survivants, armés de puissantes haches de fabrication Kardar.

Voyant les renforts arriver dans les deux camps, la fougue du jeune Fordex en prit un coup et il décida de se replier, laissant aux aînés le plaisir de participer à ce bain se sang. Toutefois, Fordex ayant vue la puissance destructrice de ces guerriers décida sur le champ de commencer son entraînement avec une masse difficilement récupérée sur le champ de bataille. Cette masse devint, pendant quelques années, le porte bonheur de ce futur protecteur de Kar. Le soir de la bataille, quand les hostilités furent terminées, une grande quantité de Kardars se retrouvèrent à la taverne pour fêter leur victoire. Fordex en profita pour faire connaissance avec de nombreuse personne, prenant conseils auprès de protecteurs plus expérimentés que lui. A la fin de la soirée, Fordex prit deux barils de bière, sortie de l’auberge et enfourcha son lama. Il décida de commencer à affiner son art du combat avec sa masse fraîchement acquis, il tenta de diriger son lama qui comme lui était paqueté comme un bœuf. En effet, Fordex pensait que si il faisait boire son lama celui si serait comme lui, plus fort. Apres plusieurs embûches, Fordex D’argor réussit enfin à se rendre près de la forêt de Kar, il débarqua de son lama, mais vue qu'il était bourré, il tomba face la première dans la boue.

Il regarda son lama enragé.

-S’tion toé qui m’aviasse féte tomber sôleter de lômô trop pôqueter ? Essaye pô de changer de sujet el’péteu de broue, j’savion que tu l’aviasse voulu bôtince.

Apres plusieurs minutes de monologue avec son lama, il se releva et prit sa masse à deux mains.

-Mô t’apprendre comment je m’appelion batince de lômô. Tu vô arsevouer une basouel de coraction ou je m’appelion pô euuh.. s’étiasse quoé mon nom déjà.. Ah oué.. Fordex D’argor.

Il prit de l’élan et tenta d’atteindre le lama à de nombreuses reprises, mais comme il avait trop bue, il trébucha sur une roche et tomba la tête la première sur la masse. La pointe lui entailla le visage sur toute sa longueur. Il se releva en sanglot et zigzagua jusqu'à l’infirmerie où il reçus les soins requis.

Trois ans après cette incidents, quand on lui demande comment il s’est fait cette cicatrice, il répond tout simplement : J’maviasse bôttu contre un géritole de gros troll, Il devâ être au moin dix foés gros comme moé mais j’laviasse bôttu pôrreille, s’po un troll qui vô m’fére peur.

Depuis cet accident, il continue de divulguer ce mensonge à qui conte le lui demande, mais surtout il continu ses entraînements avec acharnement, tous les jours, espérant un jour rentrer dans la Garde de Kar et ainsi, protéger Kar des malfaiteurs
. Pour y parvenir, il devait suivre un entraînement de Protecteur qui était des plus ardues, surtout pour un jeune qui a toujours été prit comme exemple. En effet, une condition physique à toute épreuve était nécessaire. Le jeune Kardar, ne possédant qu'une faible base en maniement de la masse dû passé d'innombrables heures d'entraînement en compagnie de maîtres aussi différent les uns que les autres. Un vieux Kardar plus que grincheux lui apprit en deux saisons le maniement de la masse ainsi que la boxe, tandis qu'un autre Kardar beaucoup plus vigoureux lui appris à encaisser les coups d'une façon plus qu'efficace.

La plus grand partie de l'entraînement d'un protecteur consistait à enchanter un aura protectrice à l'aide de vieux sortilèges Kardar. C'est ainsi qu'en compagnie de quatre autres apprentis protecteurs,qu’ils se dirigèrent vers la demeure de Avar D’argor, le doyen de la famille D’argor, il portait aussi un autre titre mais aucun kardars ne semblait le connaître.

Avar D’argor vivait au plus profonds de l'interminable labyrinthe de grotte, après plusieurs heures de marches les jeunes Kardars arrivèrent enfin a proximité de la demeure du doyen. Celui-ci était assied dans une chaise sur le balcon supérieur de sa tour. Lorsqu'il vit les jeunes rejetons, il s'écria "Nom d'un Gorlak à trois pattes! Vous n'aviassez mit du temps, Tabarouakk !!". Ayant à peine mit le pied dans la demeure, le vieille homme les fît mettre en ligne afin de "mieux les observés" comme il disait.


Avar D’argor : J'pense que j'avions pas b'soin dme présenté. Pis vous autres sa m'interessions pas ... Moé j'étions ....

Le doyen articula chaque syllabe face à chaque avorton présent.

Avar ... Gardiens des Flux Runiques Kardar

Plusieurs apprentis protecteurs pouffêrent de rire en entendant le mot "Flux". Le doyen en attrapa un par l'oreille, qui en l'occurence était Fordex D’argor..

Avar : Toé le ptit roux !! Tu fesions ben ton finfinot mais attend ben voer tu va moin rire mon p'tit verra !! Si t'étions si futé que sa t'allions m'nommé les cinq sortes de masse que Kardin nous avions accordé ?

Fordex devînt rouge comme une tomate, regardant le doyen d'un air niais...

Avar : C'étions ben s'que j'pensions... Si vous vouliasses apprendre .... FARMEZ VOS TRAPPES À MULOT !!

Les jeunes kardars se regardèrent d'un air complice tout en acquiescant aux dirent du doyen. Les prochaines semaines s'annonçait très très épuisantes, mais elle serais aussi très instructive ...Le doyen disparu quelques instant dans une pièces à l'arrière, puis il réapparu avec quatre vieux coffres pleins de poussières. Avar les déposa sur une table non loin d'eux. Il se racla la gorge difficilement avant de prendre la parole de sa voix affaiblie par l'âge :

Avar : Chacun de st'es coffre lâ, contenion une môsse ainsi que divers cossins que vous allé avoér b’soin durant votre entrain’ment avac moe. Alors garder les parceque j’en avions pô d’autre. Si vous perder s’te coffre lô, vous allez en baver pour el’restant de vôtre crince de vie de ch’napant comprit ? Si ya un seul morveu icitte qui avions pas comprit s'que j'venions d'dire... Qui l'disiasse toute suite !!

Aucun Kardars ne daigna ouvrir la bouche, Fordex glissa sa petite main potelée dans le sac, et il y découvrit une masse avec le manche bleu très sombre, un sac contenant des racines de sang et quelques outils. Il tâta quelques peu la masse découvrant sa grande robustesse ayant sans aucun doute une grande puissance. Il jeta sa masse récupérée sur le champ de bataille et tourna la tête pour regarder vers Gerfex, celui-ci avait le même équipement que lui. Aucuns de ces deux kardars ne s'en doutait, mais dans quelques années il deviendront de très proche frère d'arme .Les jeunes Kardars fût brusquement sortit de ses rêveries lorsque Avar s'écria d'un ton agressif :

Avar : Kessé que vous attendions !! Tabarouak j'avions d'ja vue des ânes plus pressé que vous autres !!

Le doyen se posta devant eux, les regardant d'un sourire édenté, puis il leur dit, d'un ton beaucoup plus amical que ce qui leur avait démontré jusqu'à présent :

Avar : St'icitte que votre véritable entraînement commencions les jeunôt, quand vous alliasse sortir d'icitte el reste d'la populasse vont pensé qu'vous êtes mes amis d'enfance tellement vous alliasse être ratatinés ! Mouhehehe ! Commencer donc par m'courir trois fois le tour d'ma propriété !!

Les jeunes protégés de Avar D’argor s'exécutèrent tandis que le vieux kardar reprit sa place sur son balcon s'assurant qu'aucun des jeunes Kardars n'oserait coupé par les champs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loums, Kardar
Notable
Notable
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 31
Localisation : Saguenay POWA
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: BackGround de Fordex D'argor, Kardar   Lun 9 Oct - 14:51

Avar D’argor : Moué j'vous dit qu'vous étions des vrais fe-filles. Une chance qu'on avions pas des lardons comme vous autres quand j'métions battu sur les sommets du mont Salléya. Croyez-moé ou non mais Kardin s'battait ak'nous autre s'soér la !! Pis on avions terrassé des centaines de Ghorlak s'journée la ! Vous aller vous ressaisir pis aller cueillir les ingrédients pour fôbriquer une bonne bière que seul moé ô la recette! Vous allez les trouver au fond d’la marre, j’en voulliasse a pelleter alors décevez moe pôs ma troupe de lardon.

C'était le discours que le vieux doyen leur servait après chaque course de dix hectares matinaux. Celui-ci prenait un malin plaisir à les rabaisser constamment afin de forger leur caractère. Comme les jeunes Kardars l’avaient prédit, les entraînements étaient très éprouvants quoique très instructifs. Les rares fois,ou Avar se levait de sa chaise afin de leur enseigner les rudiments de l'art de protection,technique qui consiste a faire le vide de l’esprit pour que le corps devienne dur comme de la pierre.

En fait, ce que le doyen surnommait la marre était loin d'en être une. C'était l'endroit ou était largué tout le purin de la ville de Kar et aussi l’endroit de prédilection pour cueillir les racines afin concocter une excellente bière. Même si acheté un sac de ces précieuses racines n'aurait pas ruiné le plus pauvre des Kardars, le doyen insistait pour que les avortons obtienne les racines par eux mêmes, ce qui les forçaient a accomplir chaque semaine une choses que seul un Kardar gratteux pourrait se résigné a faire.

Arrivés à une centaine de mètres de "La mare". Les jeunes Kardars se rentrèrent des morceaux de tissus dans les narines afin de respirer par la bouche. Ils avancèrent d'un pas très lent, en effet aucun des apprentis protecteurs ne semblaient pressé de mettre les pieds dans cette fosse.

Fordex D’argor : Calvince, on étions dans marde c'est l'cas dle dire !! Avouere un peu d'piastre j'irais n'acheter une maudite caisse de racines !!

Gerfex : Mouerf, moué j'trouvions pas sa si pire. Ma mouman m'avions toujours dit qu'le purin s’tions bon pour la peau !!

Boulbex : Ben roule toué donc d'dans maudit étron !!


Les Kardars éclatèrent de rire en choeur. Cela faisait maintenant trois semaines qu’ils étaient réunit et ils avaient développé des liens très étroit. Chaque Kardar aurait donné sa vie pour les autres si il en aurait l'occasion, certes les entraînements étaient difficiles, mais quand un Nains avait de la difficulté, tout les autre l’aidait.

Arrivés à proximités de la marre, les jeunes nains déposèrent leur armures de mailles par terre afin de ne pas la souillés. En fait ils déposèrent tout ce qu'il avait sur eux, à l'exception d'une vieille tunique. Fordex fût le premier à mettre le pied dans la fosse, il s'avança de quelques mètres puis il commença à tâter le fond de la fosse, de ses petites mains, à la recherche des précieuses racines...

Après quelques minutes de fouille intensive, Fordex et Gerfex se regardèrent d'un air complice. Les deux était placés derrière Boulbex, celui-ci était occupé à déracinés des racines particulièrement coriaces. D'un geste extrêmement coordonné les deux s'élancèrent en direction du pauvre Kardar tellement vulnérable. À quelques mètres de Boulbex, les deux nains bondirent sur le dos du jeune niais, ils le noyèrent quelques secondes dans le purin avant de le relâcher. Boulbex toussait abondamment tout en dévisageant ces deux agresseurs. Lorsqu'il reprit enfin son souffle il s'écria :


Boulbex : Batince !! Kossé que vous avez dans têtes par Kardin ! J'allions vous apprendre moé !

Ayant à peine terminée sa phrase, il bondit sur Fordex le poussant sur le dos. Malheureusement, en exécutant se mouvement il perdit l'équilibre à son tour, et se retrouva pour une seconde fois étendu de tout son long dans la fosse.

Fordex D’argor : Heille, tu sens tu sa toué, j'venions d'trouver la plus grosse racines que j'avions jamais vue !!

Le jeune D’argor se releva et saisit la racine de ses deux petites mains potelées. Il tira un bon coup, mais à sa grande surprise il n'y avait pas que la racine au bout des bras. Une tête de golem suivit, dès que les yeux de celui-ci entrèrent en contact avec la lumière ces yeux s'ouvrirent et ses deux bras jaillirent de la marre. Il saisit Fordex par la taille tout en exhibant le reste de son corps hors de la marre. Gervex s'agitait dans tous les sens visiblement très inquiet tandis que Boulbex était figé sur place tout en sanglotant.

Gerfex : Batince !! Un élémantaux d'Étron !! Kossé qu'on fesions d'vant sa !?

Boulbex : On partions a coursse. J’voulion pô mourir comme sa.

Fordex : Aidé moué p’tite fafiole !! Vite j'voulions pas m'faire dévorer vivant par un étron géant !!


Le jeune roux se débattait de tout les sens, malheureusement l'emprise de l'élémental était trop puissant pour qu'il puisse faire quoi que ce soit. Celui ci- approcha sa tête à quelques centimètres du visage de Fordex et marmonna :

Élémantal d'étron : Kuhh kUhhh ... Kuhhh !! Du Dodu Kukucin !!

L'incontrôlable créature, ouvrit son énorme gueule emplit de plusieurs rangés de mâchoires aussi affilé que des rasoirs... Il approcha le jeune avorton de sa bouche d'un mouvement déterminé à manger le jeune Kardar jusqu'au moment ou celui-ci perdit sa visière... À la vue de l'épaisse crinière rousse du Kardar, la créature le libera de son emprise comme si il avait été prit d'un dégoût profond. Il se détourna de Fordex complètement désintéressé. La bête semblait plutôt avoir porté son choix de repas sur Gerfex, puisque celle-ci fonçait sur lui à une vitesse assez impressionnante.

Fordex D’argor : Sauve toué batince !! Vite !! Sacrons l'camps d'icitte au plus vite !

Les trois Kardars horrifiés prirent leurs jambes à leur cou et s'enfuirent à toute vitesse, oublient même leur équipement et leur précieuse récolte de racines. Ils ne se retournèrent pas une seule fois jusqu'a ce qu'il arrive à proximité de la banque, les jeunes avortons hésitèrent à se présenter dans un lieu public vu l'atroce odeur nauséabonde qu'ils dégageaient. Apres quelques minutes de discutions ils convinrent que le mieux était de se faufiler jusqu'a la fontaine et à se débarbouillé rapidement. Leur plan marcha à merveille hormis le fait qu'ils furent surpris par une troupe de Clercs Kardar expérimentés qui ne se génèrent pas pour se payer la tête des jeunes avortons.

Leur hygiène personnelle ayant retrouvé un niveau acceptable, les jeunes nains commencèrent à s'imaginer la réaction de Avar lorsqu'il les verrait revenir bredouille. C'est cette pensé macabre qui les mena tout au long de leur périple à travers les cavernes jusqu'au domaine du doyen D’argor.



[suite dans 1mois]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BackGround de Fordex D'argor, Kardar   

Revenir en haut Aller en bas
 
BackGround de Fordex D'argor, Kardar
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BEYOND INSANITY Beyond Insanity (2009) EP
» un joli foobar expliqué aux enfants
» 12 " Future Image - Never Take Your Love Away 1984
» "Christmas Background Competition 2012"
» [Résolu] L'arrière-plan sur iPad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Comptoir De Kar :: Section Générale :: BG & Histoires-
Sauter vers: