Le Comptoir De Kar

Le forum des habitants de Kar, ville commercial de Teilia
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Site TeiliaSite Teilia  

Partagez | 
 

 Hipik Larauk

Aller en bas 
AuteurMessage
Hipik Larauk, Kardar
Villageois
Villageois
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Hipik Larauk   Sam 8 Déc - 6:04

Hipik Larauk, ne vécu pas une enfance facile. De son premier
souffle hors du ventre de sa mère jusqu’au dernier souffle de son père il vécu
dans l’incertitude. Cette incertitude fut causée par plusieurs événements
durant la vie de ce jeune Kardar. Dès le premier jour ou son père Himin Larauk
vit ses yeux s’ouvrir, son destin ainsi que son avenir furent tracé. On raconte
que son père aurait vu un minerais rare briller dans les yeux de son fils. C’est
pour cette raison qu’il le baptisa Hipik afin que tous comprennent qu’il
deviendra un grand mineur.



Bien que son père l’initia à ce métier, étant lui-même un
très grand mineur et étant capable de forger de belles armures, Hipik se
sentait destiné à mener une autre vie et durant ses temps libres, il quittait
la mine puis y revenait avec des morceaux d’écorce. Il passa les 20 premières
années de sa vie à piocher avec des gens de son âge ainsi qu’avec son père et à
collectionner l’écorce des arbres entourant la mine. Il n’y avait alors aucun
problème. Mais c’est vers la mi-vingtaine que les choses changèrent. Hipik avait
remarqué que les autres nains se développaient bien plus vite que lui et qu’ils
collectionnaient les minerais et non pas des morceaux d’arbres. Puis que leur
poil facial poussait bien plus foncé et bien plus vite. Très vite les autres
s’en rendirent compte et Hipik fut la risée de tous. Mais c’était tout à fait
normal. Un Kardar ayant une barbe pâle, ou du moins une vingtaine de poil dans
le visage, comment les autres auraient-ils pu le prendre au sérieux. Surtout
qu’il ressemblait encore à un jeune Kardar venant à peine de sortir du ventre
de sa mère ! Et il ne connaissait rien en dehors de la mine de fer de son père.



Tous attendirent….et se moquèrent…. Et attendirent…. Et se
moquèrent encore plus jusqu’à la maturité du jeune Hipik. Du haut de ses 3 pied 9 pouces, avec son
ossature légèrement plus solide qu’une pioche brisé en deux et n’ayant toujours
pas une barbe à faire rêver, Hipik se senti vraiment rejeté. Il annonça alors à
son père qu’il quittait la mine pour en apprendre d’avantage sur la nature et
tout ce qui est à l’extérieur. Quelques jours plus tard son père mourut.
Certains diront qu’il est mort de chagrin et d’autre qu’Hipik l’avait tué afin
de décider lui-même de son destin, mais une chose est sur, Hipik commencerait
une nouvelle vie le cœur remplit d’haine envers ceux qui se sont moqué et qui
se moqueront. De chagrin causé par la mort de son père ainsi que de solitude,
amenées par son allure repoussante. Mais en ayant toujours garder en tête qu’en
travaillant, les autres oublieront peut-être un jour son allure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hipik Larauk
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Comptoir De Kar :: Section Générale :: BG & Histoires-
Sauter vers: